Championnat d’hiver de l’Omnium : Podium pour Maitena, Victoire finale pour Dorian !

Organisé au vélodrome de Bordeaux-Lac par le comité régional Nouvelle Aquitaine et le comité de Gironde, le Championnat d'hiver de l'Omnium (classement général à l’issue d’un scratch, d’une Tempo Race, d’une élimination et d’une course aux points) rencontre chaque année un vif succès. De nombreux champions de France n’hésitent pas à se déplacer, qu’ils soient originaires de Bretagne, du Pays de la Loire ou du Sud-Est de la France. La présence de nos amis espagnols apporte une touche internationale à l’épreuve. Pas moins de 170 coureurs se sont inscrits ce qui récompense le travail de qualité de l’équipe organisatrice sous la houlette de leurs présidents Didier Tiffon pour le 33 et Vincent Dedieu pour la Nouvelle Aquitaine.

Cadets : Noah apprend vite, Théo progresse !

Il est difficile d’évaluer les progrès de Théo à la lecture de ses classements mais il est aisé, quand on le suit de près, de savoir qu’il est en constante progression aussi bien physiquement que mentalement. Malgré son handicap, il arrive à prendre du plaisir en bataillant face à des coureurs valides qui disposent de leurs deux jambes contrairement au jeune pensionnaire du Pôle Espoir de Paracyclisme. Ces confrontations le poussent à se dépasser et à s'éméliorer plus vite.
Noah, quant lui, gravit les échelons avec constance. Après une course de sélection tactiquement bien menée, il s’est qualifié en série A lui permettant ainsi de s’aguerrir aux côtés des meilleurs coureurs de la côte Atlantique. Les différents classements l’ont hissé à la 17ème place ce qui dénote une belle performance pour le nouveau membre du Pôle Espoir de Paracyclisme. Le potentiel de ce jeune cadet 1 se concrétise alors qu’il a débuté la piste cet hiver et surtout qu’il pratique avec un seul bras !

Cadettes : Maitena confirme, Amandine s’affirme !

Fort d’un peloton de 15 féminines et de bonne qualité avec la présence entre autres de la Championne de France en titre du scratch et de l’élimination, les courses ont été intenses et animées ce qui n’est pas toujours le cas. 
Amandine s’est accrochée tout en étant actrice des débats. Sa place de 8ème ne reflète pas forcément son comportement en course mais l’important est la progression dans tous les domaines. 
Maitena quant à elle, prend conscience course après course de son potentiel. Que ce soit en Espagne avec les juniors ou ce week-end face à une Championne de France, elle est au rendez-vous. Même si elle a échoué à chaque course à la 2ème place, elle a tenu tête à Flavie Boulais qui a dû mettre toutes ses qualités en œuvre pour battre l’urtoise. Cette deuxième place au classement final prouve également que Maitena est capable de briller dans de nombreuses disciplines au niveau national, crédibilisant son objectif d'être sélectionnée aux prochains Championnats de France de l'avenir sur piste. 

Seniors 1 et 2 : Dorian s’impose face aux spécialises !

Malgré sa déficience, car il faut rappeler que le pensionnaire du Pôle Espoir de Paracyclisme est en situation de handicap (atrophie du mollet et de la cuisse pour faire court), Dorian a enfin remporté une épreuve prestigieuse sur piste chez les valides. On sentait qu’il montait en puissance depuis la « pause » de Noël mais ce résultat va au-delà de nos espérances. L’épreuve qui nous intéressait était bien évidemment le scratch car cette dernière est au programme des mondiaux sur piste mais surtout parce qu'elle vient d’être inscrite au Jeux Paralympiques de Tokyo. 
Suite à une course tactique et physiquement bien gérée, Dorian a pris la 2ème place derrière un spécialiste de la discipline, Pierre Créma (Vice-champion de France 2016 scratch élite) et devant Gaëtan Gracianette, l'un des pistards régionaux les plus en vue cette année. 4ème au classement provisoire à l’issue des 3 premières épreuves tout était encore possible sur la course aux points. Compétiteur dans l’âme, Dorian a pris le départ avec l’optique de tout tenter pour gagner quitte à ne pas monter sur le podium. Son audace et ses qualités de rouleurs lui ont permis de remporter la course avec suffisamment de points pour remporter le classement général de l'Omnium. Ce résultat est de bon augure dans le cadre de sa préparation aux sélections pour les Championnats du Monde de Paracyclisme qui auront lieu fin mars à Rio de Janeiro. 

Un grand bravo à toute l'équipe composée de deux filles et de trois paracyclistes ! Cette diversité unique est notre fierté et ces résultats sont à mettre à l’actif du travail de nos bénévoles et de nos entraîneurs que nous félicitons.

Crédit photos : Urt Vélo 64 / Maximilien Venisse Photographie