Dorian FOULON décroche la médaille de bronze sur les championnats du Monde UCI de Paracyclisme

Dorian Foulon, le pensionnaire du Pôle Espoir de Paracyclisme situé à Urt, a rempli l’objectif fixé en montant sur le podium des premiers championnats du monde de sajeune carrière à Pietermaritzburg (RSA). Après un bon contre-la-montre vendredi où il a pris la 6ème place, Dorian était en grande confiance car la forme était au rendez-vous. « Suite aux coupes du monde, je savais que mon niveau se situait autour de la 8ème place. Faire 6ème était vraiment un bon classement mais au delà de la place c’est mon temps par rapport aux sépcialistes qui m’a rassuré. » 

La course en ligne a été dominée sans conteste par le brésilien Chaman qui a fait cavalier seul pendant 85 km. C'est dans le dernier tour que l'autrichien Eibeck s'est envolé vers la 2ème place tandis que Dorian a attaqué dans la dernière difficulté en résistant au retour du peloton et décrochant ainsi une belle médaille de bronze. « Je suis très content de ce résultat car la course a été compliquée à gérer. Personne ne voulait organiser la chasse derrière le brésilien donc je n'ai pris aucun risque non plus. Quand l'écart a dépassé les 3 mn à la mi-course, je savais que le titre n'était plus possible et que je devais me concentrer sur le podium. Je suis sorti avec l'australien Donohoe, le champion du monde en titre mais il s'est vite relevé. Je n'ai pas réfléchi et j'ai poursuivi mon effort. Je pensais que le peloton allait revenir dans la descente mais pas du tout, du coup j'arrive avec un peu d'avance ce qui m'a permis de gagner une belle médaille de bronze et ainsi remplir l'objectif cette année... »

Ce podium récompense le travail d’une saison chaotique suite à un début de saison perturbé par une fracture de la malléole puis un mois de juin consacré au passage du baccalauréat qu’il a obtenu. 

« Dorian vient de confirmer tout le bien que pensaient ses proches et ceux qui l’encadrent depuis les toutes premières heures. A 19 ans, il est aussi un des plus jeunes coureurs à monter sur un podium MC5 ce qui en dit long sur son potentiel. Ce résultat est la continuité d’une préparation constante, minutieuse et conforme à son âge. Nous nous efforçons à ne pas griller les étapes. A l’aise au sein des pelotons valides, nul doute que Dorian va continuer à progresser », nous a confié Christophe Dizy, président de Urt Vélo 64 et entraîneur de Dorian. Le breton d’origine a aussi la chance d’être soutenu par le Team Direct Energie. Depuis maintenant 2 ans, il a toute la confiance de Jean-René Bernaudeau qui a été sensible au projet du jeune champion. 

Retrouvez l'ensemble des photos sur notre page Facebook.