Cinq nouveaux titres de Champion de France pour Urt Vélo 64 !

La ville de Châtellerault a accueilli les Championnats Handisport de cyclisme 2018. Organisés sous l'égide des Fédérations Française Handisport et de Cyclisme, la majorité des courses a été disputée avec des arrivées indécises. Le club de URT Vélo 64 s'est déplacé avec des ambitions à la hauteur de la qualité de ses coureurs puisque trois d'entre eux remettaient leurs titres en jeu. 

David Geslot (MT1), confirme son potentiel. Depuis son podium en Coupe Du Monde l’an dernier et celui de la 1ère manche 2018, David s’installe peu à peu parmi les français surlesquels il faudra compter prochainement. Le travail physique entreprit cet hiver commence à porter ses fruits, reste maintenant la partie technique du pilotage à perfectionner. « C'est encore dur pour moi dans les virages avec mon tricycle mais je vais m'entrainer pour m’améliorer avec les bénévoles du club que je remercie », nous a confié David. 

David Calmon (MC4),  satisfait du titre sur route et de la médaille de bronze sur le CLM. Auteur d’une échappée au long cours, le lotois d’origine a concrétisé ses efforts en remportant un sprint à deux et ainsi endosser pour la 7ème fois de sa carrière un maillot tricolore. « J'ai assuré mon titre sur route mais j'y ai laissé pas mal de jus car j'ai fait plus de 60 km d'échappée. Le parcours du chrono ressemblait à mes terrains d'entraînement, aussi, je savais que je pouvais faire un bon temps. Malheureusement, les jambes n’étaient pas au rendez-vous. Je monte tout de même sur le podium, ce n’est pas rien. Je ne pouvais pas être à 100% ce week-end car le prochain objectif est dans un mois, la Coupe du Monde à Emmen (Pays-Bas) », nous avoua David Calmon.  

Dorian Foulon (MC5), décroche son 11ème titre national en 3 ans ! La concurrence de qualité avec la présence de Yannick Bourseaux (4 fois Champion du Monde de Paratriathlon) sur le contre-la-montre en dit long sur la performance de Dorian. Meilleur temps au scratch avec une moyenne de 43,3 km/h sur un circuit exigeant. Le jeune pensionnaire du Pôle Espoir de Paracyclisme (20 ans), confirme qu’il progresse d’année en année. « L'épreuve sur route s'est déroulée comme prévue. Avec David (Calmon - MC4) à l’avant et sans coureur de ma catégorie avec lui, j’ai joué le rôle d’équipier tout en conservant mes chances de titre (en MC5). Nous avions un sérieux adversaire pour David dans notre groupe donc quand j’ai vu que l’écart était confortable, j’ai durci la course. A deux tours de la fin, nous n’étions plus que trois en contre. Même si un sprint est toujours aléatoire, j’étais confiant. J’ai lancé à 300m et je n’ai pas été remonté. Malgré mes problèmes de santé la semaine dernière sur le Championnat Régional élite valide, j'avais de bonnes sensations ce week-end, en particulier sur le contre-la-montre qui est certainement le meilleur réalisé depuis mes débuts. Ce Championnat n'est qu'une étape dans ma préparation avant la CDM début juillet qui me permettra peut-être d'être sélectionné pour le Championnat du Monde en Italie. »

La satisfaction est donc clairement affichée dans le clan urtois : « Au-delà des 5 titres, je m'aperçois que Théo Rocton progresse en CLM, un domaine important pour lui. Alexis Poupault de son côté est irrégulier mais la motivation est là. Après 3 ans d'existence, le Pôle Espoir de Paracyclisme prouve qu'il est en capacité de détecter et d'accompagner des athlètes vers un très bon niveau. J'en profite pour remercier la Fédération Française Handisport et en particulier la Direction Technique Nationale pour leur confiance. Ce week-end fleurit porte à 39 le nombre de titres de Champion de France (piste, route et CLM), sans oublier les 4 titres de Champion du Monde, en 8 ans, certainement pas un hasard ! » se réjouit Christophe Dizy, l'entraîneur du Pôle Espoir de Paracyclisme en charge de la section Handisport de Urt Vélo 64.

Retrouvez l'ensemble des photos sur notre page Facebook.